Nous avons besoin d’une innovation qui incarne et fait progresser l’intégration de tous les enfants en leur offrant davantage de possibilités. © UNICEF/UGDA201300462/Nakibuuka

Pour que tous les enfants aient les mêmes chances de s’épanouir pleinement, l’innovation ne doit pas seulement profiter à ceux qui peuvent se l‘offrir le plus facilement ; elle doit aussi répondre aux besoins des plus démunis et promouvoir leurs droits.

Ce principe, appelé innovation pour l’équité, s’observe déjà dans de nombreux endroits : dans les pôles technologiques et les laboratoires universitaires, dans les gouvernements, les entreprises et les organisations en charge du développement, dans les cuisines, les salles de classe et les centres communautaires du monde entier. Les personnes qui innovent font appel à des sources de connaissances non conventionnelles et à la collaboration, bousculant ainsi les procédures et les structures bien établies, et utilisent les ressources disponibles de manière créative pour faire émerger des solutions concrètes ayant un plus grand impact, à moindre coût.

Mais comment savoir si une innovation, et le processus d’innovation en lui-même, permettra de faire progresser l’égalité des chances pour tous les enfants, quelles que soient leurs conditions de vie ?

L’UNICEF et ses partenaires au sein des gouvernements, des entreprises, des organisations philanthropiques et du système des Nations Unies ont approuvé les principes guidant l’innovation pour l’équité. En nous basant sur notre expérience, ce type d’innovation est :

L’enjeu est plus important que le besoin d’offrir les tout derniers gadgets aux consommateurs les plus fortunés. L’innovation pour l’équité vise à changer la vie des enfants dans le besoin.  Les innovateurs doivent donc trouver un juste milieu entre l’acceptation du niveau de risque nécessaire pour trouver de nouvelles solutions et le respect des aspirations et du bien-être des enfants.

© UNICEF/NYHQ2011-1769/Pirozzi
L’innovation doit viser à atteindre les enfants laissés de côté par les approches traditionnelles.© UNICEF/NYHQ2011-1769/Pirozzi

Mais comment mettre ces principes en pratique ?

L’innovation consiste à dépasser les limites existantes et à refuser d’accepter le statu quo. Ainsi le travail d’innovation débute, et est guidé, par des questions tout au long du processus, depuis etc. l’identification des problèmes jusqu’à l’élaboration et au déploiement à grande échelle des solutions puis à l’évaluation de leurs effets.

Questions importantes que doivent se poser les créateurs et les facilitateurs d’innovations :

Évaluer le contexte 

Élaborer des solutions 

Évaluer les solutions

Déployer et adapter les solutions

Impliquer les enfants et les jeunes