Au cours des dernières années, il m’a été véritablement bénéfique de voir mes idées et les leçons que j’avais apprises prendre vie. J’ai vécu des expériences qui m’ont prouvé que tant que je croyais en moi, je pouvais relever n’importe quel défi. Cela m’a encouragé à créer et innover.

J’ai été inspiré par d’extraordinaires artisans handicapés de ma communauté qui m’ont donné envie de régler des problèmes. Ils utilisaient des outils et des ressources à faible coût pour travailler. En dialoguant avec eux, j’ai remarqué qu’il leur manquait une machine à affûter efficace pour leurs outils. Les outils qu’ils utilisaient régulièrement – des couteaux et d’autres outils de travaux manuels – s’usaient rapidement. J’ai décidé de relever ce défi.

J’adore l’électronique, mais comment pourrais-je fabriquer des circuits imprimés sans outils fiables ? Je me suis mis à leur place et j’ai pensé que leur handicap ne devrait pas entraver la pratique de leur passion ou de leur art. Après avoir parlé avec eux et suivi un rigoureux processus de conception, j’ai développé une machine à affûter manuelle permettant d’affûter n’importe lequel de leurs outils. La machine est composée d’un cadre en fer de forme pyramidale pour éviter tout glissement au cours de l’opération. Une pédale permet d’activer un disque rotatif qui sert à couper ou affûter les outils.

Lorsque j’ai identifié ce problème, j’ai soumis ma proposition au concours Innovate Salone de Global Minimum et j’ai pu travailler avec une équipe et un tuteur pour créer le prototype. Ce fut une expérience formidable dans la mesure où c’était la première fois que j’apprenais véritablement à étudier un problème, à travailler avec d’autres innovateurs, et à écouter comment les autres interprétaient le problème et concevaient sa solution. C’était enthousiasmant de pouvoir être aidé par une communauté de pairs créatifs lorsque j’étais en difficulté avec mon prototype. À certains moments, j’ai cru que je ne viendrais peut-être pas à bout de mon prototype, ou, au début, je pensais que je n’y arriverais jamais – mais le système de soutien proposé par le concours m’a aidé à réaliser que je pouvais franchir n’importe quel obstacle.

Une fois ma machine enfin achevée, un groupe d’artisans s’est rendu dans mon école de Kingtom, à Freetown, pour la tester. J’étais fou de joie de voir mon invention fonctionner. Tout cela en valait la peine, et ma confiance en ma capacité de créer des solutions a fait un bond. L’innovation est non seulement un excellent moyen d’encourager le changement, mais aussi un excellent moyen de nous encourager à devenir meilleurs.