Notre expérience de jeunes chercheuses et développeuses du projet Vibrasor a commencé dans notre école – Jun N. Cadavid à Itagüí (département d’Antioquia, en Colombie) – qui accueille des élèves atteints de troubles de l’audition et d’autres handicaps.

Ma camarade Katherine et moi nous sommes rendu compte que la communauté sourde était confrontée à un gros problème par rapport à la circulation sur les routes. Pour communiquer ensemble, nous devons nous concentrer sur notre langue des signes, et cela peut nous empêcher d’être attentifs aux voitures et aux motos qui circulent.

Ce problème nous a donné envie de réfléchir à une manière d’aider la communauté sourde, et nous avons pensé à un produit qui pourrait nous prévenir quand une voiture approche. Nous en avons d’abord parlé à l’équipe de recherche de notre école, et les enseignants responsables nous ont apporté le soutien dont nous avions besoin pour nous lancer. Puis, avec l’aide de l’équipe d’ingénierie électronique de l’université d’Antioquia, nous avons développé un prototype de Vibrasor qui produisait des vibrations pour détecter le bruit des voitures. Ensuite, nous avons ajouté des lumières afin qu’il produise également un signal lumineux. L’appareil marche simplement : il capte les bruits produits par les voitures dans la rue et les transforme en vibrations et en signaux lumineux pour avertir les personnes sourdes et non-voyantes, afin qu’elles puissent éviter les accidents. Vibrasor est spécialement programmé pour capter les fréquences sonores produites par les klaxons des voitures et des motos.

prototype au concours de sciences, technologie et de recherche d’Explora Park et sommes arrivées en première place dans le domaine de l’innovation, dans la catégorie de l’enseignement secondaire classique (les élèves de la sixième à la troisième). Ruta N, un organisme public à but non lucratif de Medellin qui sponsorise les projets du concours particulièrement ingénieux, nous a donné la possibilité de voyager aux États-Unis pour représenter notre pays dans le cadre de l’Intel Isef international science fair.

Notre voyage fut une expérience inoubliable. Nous avons visité Phoenix, en Arizona, et lors du concours nous avons pu dialoguer et travailler avec des individus de différents endroits et cultures. La communication était un peu difficile parce que nous ne parlons pas anglais, et en tant qu’élèves sourdes, nous avions du mal à nous faire comprendre. Mais heureusement, tout s’est bien passé et l’expérience a été très enrichissante pour nous. Nous sommes arrivées en quatrième position dans la catégorie du génie informatique et mécanique, et avons donc bien représenté notre pays. Nous avons été très bien accueillies en rentrant à la maison. Le conseil municipal d’Itagüí a reconnu notre accomplissement.

Nous voulons que Vibrasor aide les personnes atteintes de troubles auditifs et même de troubles visuels à améliorer leur quotidien, à réduire les risques d’accident dans la rue et à faciliter leur mobilité. En ce moment, nous réalisons d’autres recherches pour améliorer notre produit, mais nous n’avançons pas beaucoup parce que nous manquons de ressources. C’est pour cela que Vibrasor n’est pas encore en service. Nous espérons que très bientôt les personnes qui ont besoin d’aide en profiteront, et que tout notre travail contribuera à un avenir meilleur pour notre société.